Accueil
appelez le :
01 44 39 25 99
Laser dermatologique Paris Rive Gauche

Rougeurs et couperose

Laser couperose Vernes Dermato-laser

Couperose et érythrose sont dues à des dilatations des vaisseaux dans la couche superficielle de la peau. Ces rougeurs cutanées sont situées le plus souvent sur le nez et les pommettes. Le laser est un traitement particulièrement efficace pour les rougeurs diffuses.

 

L'érythrose (rougeurs diffuses continues et homogenes sans vaisseaux visibles) et la couperose (rougeurs avec visibilité de petits vaisseaux) sont pour les personnes qui en souffrent inesthétiques et affichantes. Elles s'accompagnent fréquemment de flush (bouffées de chaleur).

Indications

La couperose est une affection cutanée chronique fréquente, surtout sur peau claire. Elle est responsable d'une inflammation et de rougeurs du visage avec de petits vaisseaux sanguins apparents. Elle se localise sur les joues, le nez parfois sur le front et le menton. Certaines rougeurs peuvent aussi atteindre le cou et le décolleté. Elle peut s'accompagner de boutons (rosacée papulo-pustuleuse) ou rarement d'une augmentation de volume des tissus du nez (rhinophyma).

Principe du traitement

Le laser est actuellement la technique de référence pour traiter les rougeurs qui sont en général éliminées après 2 à 5 séances de traitement. Plusieurs types de lasers vasculaires, lasers à colorants pulsés ou KTP équipés de scanner et plus récemment le Nd:YAG LP 1064 nm sont utilisés de manière efficace dans le traitement de ces rougeurs. Le choix du laser utilisé est fait par le dermatologue au moment de la consultation médicale avant le traitement, en fonction de la couperose à traiter et de la nature de la peau du patient.

Consultation

Une consultation préalable au traitement est indispensable pour établir le protocole des soins, son déroulement, les suites opératoires attendues, le prix de la prestation et expliquer les éventuels effets secondaires possibles. Un consentement  et un document d'information sont remis au cours de cette consultation préalable.

Fonctionnement du laser

Le laser est un faisceau de lumière monochromatique dont la cible dans le cadre des traitements vasculaires est le pigment rouge du sang (hémoglobine) des vaisseaux superficiels. Le faisceau de lumière est transformé en chaleur et entraîne la destruction ciblée des vaisseaux responsables de la couperose.

Déroulement de la séance

Le médecin balaye méticuleusement la zone atteinte de couperose avec une pièce à main du laser. Les séances ne sont pas très douloureuse mais peuvent être ressenties comme désagréables, avec des sensations de piqûres ou de coups d élastique mais celles-ci s'arrêtent immédiatement avec la fin de la séance. Ce désagrément est largement atténué par l'utilisation d'un système de refroidissement couplé au laser. Une crème cicatrisante est appliquée sur la peau en fin de séance. Le port de lunettes de protection est obligatoire. La durée de la séance varie de 10 à 30 minutes. Le traitement demande de 1 à 3 passages sur la même zone suivis d'éventuelles séances d'entretien en fonction de l'évolution des rougeurs. Deux à trois séances sont suffisantes, le plus souvent pour obtenir la disparition de la couperose. Certains cas sont plus rebelles, en particulier en cas de bouffées vaso-motrices (flushs) importantes.

Des crèmes bien hydratantes, surtout en hiver sont nécessaires. Si toutes ces mesures sont bien appliquées, le résultat obtenu persiste plusieurs années.

Précautions et suites

Avant la séance : il est nécessaire de ne pas s'exposer au soleil et de se protéger dans le mois qui précède chaque séance car le bronzage, ainsi que l'autobronzant, est souvent la cause d'éventuelles brûlures superficielles lors de la séance laser.

 

Après la séance : dans les minutes qui suivent la séance la peau devient rouge, légèrement gonflée. Très rapidement une sensation de chaleur apparait. L'apparition de croûtelles dès le deuxième jour est fréquente, elles s'élimineront d'elles-mêmes. Une crème cicatrisante et hydratante préconisée par le dermatologue atténuera ces désagréments. Le purpura (ecchymose) durant 10-15 jours environ, est nécessaire dans certains cas de rougeurs diffuses. Une protection solaire par écran total est indispensable pendant 1 mois après le traitement. Un maquillage peut être appliqué pour masquer la rougeur des le 1er jour.

Risques et contre-indications

Des complications telles que : brûlures, surinfection ou cicatrices sont exceptionnelles. Elles sont le plus souvent liées au bronzage. Des troubles de la pigmentation (hyperpigmentation ou hypopigmentation) peuvent survenir dans les semaines suivant le traitement mais sont habituellement réversibles.

Outre les contre-indications de principe, grossesse et allaitement, les principales contre-indications sont : les lésions dermatologiques sur la zone de peau à traiter, les peaux bronzées ou foncées.

Conseil

Il est préférable de faire ce traitement en hiver.

VERNES dermato-laser

Vernes Médi-Esthétique

36 rue d’Assas

75006 Paris

Tél. : 01 44 39 25 99