Accueil
appelez le :
01 44 39 25 99
Laser dermatologique Paris Rive Gauche

Détatouage

Laser pigmentaire pour le détatouage Vernes Dermato-laser

Les tatouages existent depuis plus de 5000 ans. Ce dessin sur la peau, conséquence de l'injection d'encre ou de pigment, reste de façon permanente dans la peau au cours de la vie.

Dans le traitement du détatouage, le laser est la seule technique efficace.

Aujourd'hui, les nouveaux lasers dits «déclenchés» fonctionnant sur le principe de la photoablation sont les plus utilisés.

Indications

Tous les pigments n'absorbent pas aussi bien la lumière des lasers. Le détatouage au laser est efficace surtout sur les pigments bleus et noirs. Les pigments rouges, verts et jaunes sont plus difficiles à éliminer. Les tatouages rituels ou accidentels sont généralement plus faciles à traiter que les tatouages professionnels.

Technique

Le principe de fonctionnement du détatouage laser est de detruire le pigment tatoué par effet photo-acoustique à l'aide d'une onde de choc générée par le laser. Le temps d'émission est si bref que l'énergie laser traverse la peau sans avoir le temps de créer des dégâts thermiques. Elle atteint le tatouage, cible sélective du rayon laser et le volatilise tant par effet photothermique que photoacoustique grâce à l'énergie émise. Les tirs lasers à effet sélectif anéantissent en un temps rapide les pigments du tatouage jusqu'à faire disparaître la totalité du motif. Grâce à leurs différentes longueurs d'ondes, ils ciblent spécifiquement le pigment dermique du tatouage, le chauffe et le fragmente sans léser la peau. Il n'y a donc ni plaie ni croûte ni cicatrice après les séances. Les débris du pigment sont ensuite éliminés par l'organisme.

Consultation

Une consultation avec un dermatologue lasériste est nécessaire avant d'envisager tout type de détatouage au laser. Il évaluera le type de peau du patient, le caractère professionnel ou amateur du tatouage à retirer et essaiera de déterminer les bénéfices et le nombre de séances que peut attendre le patient. A la fin de la consultation, il remettra un devis et un consentement de protocole de soins au patient.

Déroulement de la séance

Comme pour tout traitement laser, le port de lunettes pour le patient et le praticien est obligatoire. La séance dure de 10 à 30 mn en fonction de la surface du tatouage, de son ancienneté, de l'encre ou des pigments utilisés, de sa profondeur d'implantation. Elle est peu douloureuse mais on peut appliquer si nécessaire une crème anesthésiante de type EMLA avant la séance et une crème apaisante après. Le port de lunettes de protection est obligatoire. Il faut compter 4 à 10 séances espacées de 4a 8 semaines selon que le tatouage est amateur ou professionnel.

Suites et effets secondaires

À la suite de la séance, la peau peut paraître provisoirement rouge et légèrement enflée, comme après un coup de soleil. Parfois, on constate des changements de pigmentation, des ampoules ou des croûtes pendant quelques jours. Les effets secondaires peuvent être de deux types : brûlure et infection. Dans de rares cas, de petites cicatrices, une hyper ou une hypo-pigmentation. Mais dans la majorité des cas, le tatouage disparaît sans cicatrice.

Les précautions

Le tatouage doit dater de plus de 2 mois. La zone à détatouer ne doit pas être bronzée (risque d'hypo-pigmentation), et ne doit pas non plus être exposée au soleil durant les 2 mois qui suivent une séance (risque d'hyper-pigmentation).

Les contre-indications

Les femmes enceintes ou allaitant, les tatouages trop récents, les peaux bronzées.

Conseils

Lorsqu'un tatouage est manifestement résistant aux lasers déclenchés, on peut éventuellement proposer une abrasion laser, en évaluant au cas par cas le risque cicatriciel. Le traitement par laser s'étale dans la durée.

VERNES dermato-laser

Vernes Médi-Esthétique

36 rue d’Assas

75006 Paris

Tél. : 01 44 39 25 99