Accueil
appelez le :
01 44 39 25 99
Laser dermatologique Paris Rive Gauche

L'épilation laser en pratique

Peaux blanches / peaux noires

La peau est classée par phototypes (de I à VI), selon l'échelle Fitzpatrick, établie en 1973 en fonction de la pigmentation cutanée et de la réaction de la peau à l'exposition au soleil:

  • Phototype I = peau très claire, qui attrape toujours des coups de soleil et ne bronze jamais.
  • Phototype II = peau claire, qui attrape toujours des coups de soleil.
  • Phototype III = peau claire à légèrement mate, qui attrape de légers coups de soleil.
  • Phototype IV = peau mate, qui attrape rarement des coups de soleil et bronze facilement.
  • Phototype V = peau bronzée à très foncée, qui attrape très rarement des coups de soleil.
  • Phototype VI = peau noire, qui n'attrape jamais de coups de soleil.

Le laser Alexandrite : ce type de laser est généralement considéré comme « le laser des peaux claires » (phototypes I à III). Il présente une longueur d'onde de 755 nm non adapte pour traiter les peaux métissées et afro-antillaises. C'est le laser le plus efficace pour peaux claires aux poils foncés et le plus utilisé au monde.

 

Le laser Nd:Yag : cette catégorie de laser a une longueur d'onde de 1064 nm. Il est particulièrement adapté aux peaux très mates et noires (phototypes V et VI). Son pouvoir de pénétration étant plus important au niveau de la peau par rapport aux autres lasers, il est  donc bien adapté pour des poils profonds tels que ceux du dos. A noter qu'on obtient également un excellent résultat sur les poils sous-cutanés (incarnes).

 

Ce qui faut retenir : l'épilation sur peau foncée est plus douloureuse que sur peau claire. Le nombre de séances est en général plus élevé, car le traitement est plus progressif pour éviter les effets secondaires.

Déroulement de la séance

Le dermatologue adapte les paramètres du laser en fonction de la pilosité du patient et de la nature de sa peau. Le port de lunettes de protection pour le médecin et le patient est obligatoire. La séance dure entre une dizaine de minutes (pour la lèvre supérieure par exemple) à une heure pour les jambes. Durant la séance, la peau est soumise à une sensation d'échauffement lors de l'épilation laser. C'est pourquoi on utilise un système de refroidissement performant sur les nouveaux lasers pour avoir la meilleure efficacité sans chauffer la peau. La plupart des patients tolèrent bien l'intervention, mais puisque certaines régions du corps sont plus sensibles que d'autres, il est possible de prévoir une anesthésie de contact sous forme de crème. A la fin de la séance, une crème appaisante peut etre appliquée. Les rougeurs de la peau constatées à la fin de la séance disparaissent generalement dans les heures suivant la séance, voir 2 à 3 jours pour les zones plus sensibles.

Le nombre de seance est variable, en fonction du type de peau, du type de poil, de la zone à traiter et de l'âge du patient. La moyenne est d'environ 5 à 7 séances pour les zones les plus demandée: aisselles, jambes et maillot. Il faut en général plus de séances chez les hommes. Généralement une moyenne de 5-7 séances est nécessaire pour que l'épilation soit complète (environ 85% de poils détruits). Par la suite, il est possible de procéder à des séances d'entretien pour épiler les quelques poils qui auront échappé au traitement (1 à 2 par an selon les patients). Une fois que le bulbe pileux a été détruit, le poil ne repousse plus et ce, de manière définitive.

Précautions et suites

Avant chaque séance : le patient doit arrêter toute épilation à la cire ou à la pince au moins 1 mois avant la séance. Ne pas appliquer d'autobronzant dans les 15 jours précédant le rendez-vous. L'exposition solaire est totalement interdite. Prévenir le médecin de toute prise médicamenteuse. Raser les poils 2 a 5 jours avant la séance.

 

Après la séance : la peau reste rouge 1 à 2 jours. Il faut continuer à appliquer une crème apaisante pendant quelques jours après la séance. Le patient peut se raser mais il doit éviter toute exposition solaire pendant 15 jours.

Risques et effets secondaires

Les lasers n'émettent pas d'UV mais des faisceaux de lumière dite visible ou infrarouge à forte puissance. Les longueurs d'onde de la lumière visible et l'infrarouge ne sont pas cancérigènes et ne provoquent pas de dégât génétique. Le seul risque est celui d'une brûlure thermique si le laser est mal réglé ou si une exposition solaire a précédé la séance. Les effets secondaires immédiats de l'épilation laser sont la douleur, généralement atténuée par le refroidissement de la zone traitée et parfois par l'application de crème anesthésiante avant la séance sur la zone à traiter par laser épilation, une rougeur et un gonflement de la zone périfolliculaire, occasionnellement une folliculite, la formation de petites croûtes, une réactivation d'herpès (en cas d'épilation du visage) et exceptionnellement des brûlures. Plus rarement, de l'hyperpigmentation ou de l'hypopigmentation mais ces changements de coloration de la peau sont souvent transitoires.

Contre-indications

Il y a peu de contre-indications à l'épilation laser. Le bronzage (pour les lasers Alexandrite) et la grossesse sont les deux contre-indications principales. Seul le laser Nd-Yag peut être utilisé sur les peaux bronzées (il est un peu plus douloureux, et moins efficace sur les poils clairs et fins).

Conseils

Les personnes qui ont une peau claire et des poils foncés répondent habituellement mieux à l'épilation au laser. Cette technique permet tout à la fois de traiter rapidement une large surface, de provoquer une dépilation plus longue et d'altérer progressivement la repousse des poils. Plus le poil est foncé avec un contraste important par rapport à la couleur de la peau, plus l'épilation laser sera rapide et efficace. Il n'y a pas d'âge pour commencer une épilation laser. Cependant, il est préférable d'attendre la fin de l adolescence pour débuter les séances.

VERNES dermato-laser

Vernes Médi-Esthétique

36 rue d’Assas

75006 Paris

Tél. : 01 44 39 25 99