Accueil
appelez le :
01 44 39 25 99
Laser dermatologique Paris Rive Gauche

Traitement des cicatrices d’acné au laser fractionné

L’acné est une maladie de la peau qui se caractérise par une obstruction des glandes cutanées fabriquant le sébum. Dans les pays occidentaux, cette dermatose touche environ 80 % des adolescents et un quart à un tiers des adultes âgés de 20 à 40 ans.

Il existe plusieurs façons de traiter l’acné. Alors qu’une acné légère peut être soignée par médicaments d’application locale, un traitement oral est souvent nécessaire pour une acné modérée ou sévère. Plus de huit acnés sur dix restent légères à modérées. Plus on traite tôt, moins il y a de risques de cicatrices, il est donc recommandé de consulter un médecin sans trop attendre en cas de persistance ou d’extension des lésions. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre rendez-vous dans le service de dermatologie de l’Institut Arthur Vernes, 7ème étage (tél : 01 44 39 53 00).

Les cicatrices d'acné sont variables par leur aspect et ont souvent des caractéristiques complexes qui doivent être prises en compte, comme la profondeur, la forme, la couleur et l'emplacement.
Les cicatrices d’acné forment soit un relief (une bosse), soit un creux à l’emplacement d’un ancien bouton. Ces défauts cutanés sont généralement permanents et s'aggravent souvent avec l'âge.

On peut parfois masquer ces cicatrices avec des cosmétiques pour faire pâlir les marques, ou les atténuer avec des injections de remplissage (à l’aide d’acide hyaluronique notamment) si les cicatrices ne sont pas nombreuses. Mais de plus en plus, on utilise le laser compte tenu de son efficacité et de la précision de ses réglages. Le laser agit comme une dermabrasion pour régulariser la surface de la peau. Sa précision permet des traitements très localisés.

Les lasers fractionnés

L’acné est une indication relativement récente des traitements laser. Grâce à leur faisceau de lumière à haute puissance, les lasers ont la capacité de pulvériser les couches superficielles de la peau pour lui donner une apparence plus lisse et uniforme. Mais, il apporte également une amélioration esthétique en resserrant les pores de la peau et en atténuant certaines cicatrices d’acné résiduelles par stimulation du collagène et de l’élastine.
Pour les cicatrices d’acné profondes, on utilise les lasers ablatifs comme le CO2 qui travaillent plus en profondeur. Pour les cicatrices d’acné superficielles à moyennes, on peut aussi avoir recours à des lasers non ablatifs, qui vont moins en profondeur, tels que le Diode 1450 nm et le Nd-Yag 1320 nm.

Le nombre de séance dépend du laser utilisé et de la profondeur des cicatrices d’acné, mais varie généralement entre 2 et 4. Selon l'importance du relissage, la peau peut rester rosée pendant quelque temps et des croutes peuvent se former. Les résultats sont satisfaisants, mais il existe un petit risque de pigmentation, surtout en cas d’exposition en soleil dans les 4 à 6 semaines qui suivent. Le délai de disparition des croutes prend 1 à 2 semaines. L’amélioration des cicatrices est progressive, à partir de 4 à 8 semaines après la séance.

Dans tous les cas, le traitement des cicatrices d'acné ne se conçoit que lorsque la maladie n'est plus évolutive.

Les précautions

Une consultation médicale préalable est obligatoire : elle permet la recherche des contre-indications (grossesse, certaines lésions de la peau) de fournir informations et devis (mentionnant le nombre de séances et les tarifs selon les surfaces traitées). Les personnes prenant de l’isotrétinoïne (ancien Roaccutane®) pour leur acné, ne peuvent pas bénéficier du laser avant la fin du traitement. La tabac est aussi une contre-indication relative compte tenu de leur moins bonne cicatrisation.

Déroulement de la séance

Avant la séance, on procède à l’application d’une crème anesthésiante. Pendant la séance on peut réaliser un ou plusieurs passages sur la zone à traiter. Le patient peut ressentir une sensation de chaleur. Après la séance on note souvent une rougeur et/ou un gonflement, pendant 2 à 3 jours selon le type de peau.
Votre dermatologue vous conseillera sur des soins post laser, incluant généralement brumisation d’eau et crème apaisante. Une protection solaire est indispensable après le traitement.

Il n’y a quasiment pas de risque d’infection mais les personnes sujettes à l’herpès devront prendre un traitement préventif avant et après la séance.

Les suites

Le laser Co2 nécessite un suivi post intervention pour éviter une infection ou des changements de pigmentation. Les rougeurs s’estompent généralement après une quinzaine de jours mais la guérison complète de la peau peut prendre jusqu’à un mois et la peau rester assez sensible pendant ce temps.

VERNES dermato-laser

Vernes Médi-Esthétique

36 rue d’Assas

75006 Paris

Tél. : 01 44 39 25 99